Décor

Retour
Decor vu2 2 - Mayura Torii
Decor vu expo2 - Mayura Torii
Decor vu0 2 - Mayura Torii
Mayura torii6carreaux - Mayura Torii
Mayura torii7carreaux - Mayura Torii
Mayura torii decor 27 - Mayura Torii
Mayura torii carre35 rvb - Mayura Torii
Mayura torii decorfev2018 - Mayura Torii
Mayura torii10carreaux - Mayura Torii
Mayura torii9carreaux - Mayura Torii
Mayura torii11carreaux - Mayura Torii
Mayura torii4carreaux - Mayura Torii
Mayura torii decor 11 - Mayura Torii
Mayura torii8carreaux - Mayura Torii
Mayura torii carreaux - Mayura Torii
TENDANCE MONOCHROME - Mayura Torii
GREEN ATITUDE - Mayura Torii
TENDANCE GRUNGE - Mayura Torii
TENDANCE RUSTIQUE - Mayura Torii
SLOW LIFE - Mayura Torii
FAUSSEMENT SOBRE - Mayura Torii
ESPRIT BAUHAUS - Mayura Torii
TRADI-CHIC - Mayura Torii
ESPRIT VINTAGE - Mayura Torii
Decor magazine mayura torii - Mayura Torii

Décor, regroupant ses derniers travaux, prend le parti du registre le plus mineur possible.
Rien n’est plus minoré que la notion de décor et quand un peintre en fait un, c’est qu’il peint une illusion faite pour l’agrément. Décor est synonyme de simulacre pour ceux qui pensent que la société actuelle n’est qu’un ensemble de décors, une sorte de village Potemkine généralisé.
Mayura Torii produit des peintures reconnaissables avant d’être vues parce que venues de la mode vestimentaire.
Elle en fait la métonymie d’un groupe et de ses usages en même temps qu’une pseudo abstraction géométrique.
Elle confond les codes de reconnaissance culturelle et les ramène sur le même plan sans hiérarchie. Elle assimile le regard sur l’art à une identification de groupe, comme il y en a autour des marques vestimentaires. La place de la peinture n’est-elle plus que celle d’un objet ready-made dans un décor ? Garde-t-elle la moindre chance d’apparaître, alors qu’elle est glacée par le prêt-à-penser ? Peut-elle se frayer un chemin entre des codes totalisant ?

Extrait du texte "Décor" - Frédéric Valabrègue